Info Contexte - Le gouvernement renvoie la RSE aux calendes grecques

Deux jours avant la discussion à l’Assemblée nationale de la loi sur le devoir de vigilance des multinationales, le gouvernement a fait une contre-proposition au groupe socialiste, à laquelle Contexte a eu accès.

Édition Pouvoirs
Fanny Roux
29 janvier 2015 à 6h36

Ressources

À lire également

Dominique Potier : « Il faut dédramatiser la proposition de loi sur le devoir de vigilance »
Le député PS se livre à un numéro d’équilibriste en tentant de prouver que son texte constitue une avancée par rapport à la législation d’autres États européens. Tout en concédant que la loi est loin d’être une révolution pour les grands groupes français.
Devoir de vigilance : récit du lobbying autour de la loi
ONG, syndicats et parlementaires de gauche pointent le lobbying "intensif" de l'Association des entreprises privées. De son côté, l'Afep, dénonce le double discours du gouvernement.
Devoir de vigilance : le nouveau texte du PS
La proposition de loi, à laquelle Contexte a eu accès et qui devrait être publique prochainement, ne va pas aussi loin que le premier texte. Elle devrait être discutée à l'Assemblée nationale fin mars.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire