Ségolène Royal l'a annoncé, elle proposera à nouveau les dispositions relatives au gaspillage alimentaires, censurées par les Sages dans la loi sur la transition énergétique. Quelques jours auparavant, le gouvernement a indiqué "chercher des solutions" pour répondre à la sanction d'un article de la Loi Macron sur le plafonnement des indemnités de licenciement.

Le gouvernement refuse régulièrement de s'incliner devant les censures du Conseil constitutionnel. Pourtant, il revient rarement à la charge, malgré les promesses, et les tentatives se soldent…