« Le groupe est une marmite au brouet peu appétissant. » Le commentaire d’un responsable de la majorité illustre l’embarras de la Macronie, à la veille du scrutin qui doit désigner, les 9 et 10 septembre, un nouveau président à la tête des députés La République en marche (LRM).

Les cinq candidats déclarés sont Patrice Anato (Seine-Saint-Denis), Aurore Bergé (Yvelines), Christophe Castaner (Alpes de Haute-Provence), Coralie Dubost (Hérault) et François de Rugy (Loire-Atlantique).

Motivation en berne, rancœurs personnelles, amertume des…