Le Rassemblement national (22 députés).  Grand gagnant de l’élection, le Rassemblement national envoie 22 députés à Bruxelles (deux de moins qu’en 2014). S’ils se comportent comme ceux de la délégation présente au Parlement entre 2014 et 2019, ils vont affaiblir les capacités d’influence de la France. Au cours de la dernière législature, le parti de Marine Le Pen ne s’est pas impliqué sur les dossiers et s’est contenté d’utiliser les commissions parlementaires pour…