Ça y est, c’est voté. Après des mois de tergiversations intenses (relire nos brèves sur le sujet), la révision du règlement du Parlement a été approuvée le 31 janvier en séance plénière. Elle acte de nouvelles mesures pour encadrer le lobbying au sein de l’institution.

Les députés ont ainsi accepté à une très courte majorité (4 voix), la création d’une « empreinte législative ».

Défaite du PPE (et de la droite allemande)

Il s’agit d’obliger les élus…