Transparence. Tel est le fil rouge des propositions dévoilées par la Commission, mercredi 11 avril, concernant l’évaluation scientifique des risques alimentaires. Ces annonces sont la réponse formelle de l’exécutif européen aux polémiques de 2017 qui ont entouré l’autorisation du glyphosate, cette molécule présente dans certains pesticides et dont la nocivité a fait débat.

Une initiative citoyenne, Stop glyphosate, demandant l’interdiction du glyphosate, la réforme de la procédure d’autorisation des pesticides et un objectif européen de…