« En 2011, c’était une des dernières aventures du rail, nous lancions le premier train entre l’usine BMW à Leipzig et Shenyang (nord-est de la Chine). Aujourd’hui, nous le faisons tous les jours dans les deux sens », soit près de 22.000 km. Pour Hans-Georg Werner, du groupe allemand DB Schenker Rail AG, « c’est la routine ». Et un gain de temps puisqu’avec le train, les containers arrivent à destination plus de deux fois plus vite que par voie…