Le programme d’Emmanuel Macron est-il réaliste ? 51 mesures passées au crible

S’appuyant sur son bilan mais aussi sur ses échecs, le président candidat veut poursuivre les réformes lors d’un second quinquennat. Entré tardivement en campagne, Emmanuel Macron a déroulé son programme lors d’une très longue conférence de presse, le 17 mars, sans toutefois parvenir à lever toutes les interrogations sur ses intentions.

Éditions Tech, Médias, Pouvoirs, Énergie, Numérique, Transports, Agro, Environnement, E-santé
Yann Guégan, Virginie Riva, Hugo Thérond, Hélène Chaligne, Jean Comte, Camille Selosse, Marie Guitton, Nezim Tandjaoui, Simon Prigent, Samuel Kahn
01 avril 2022 à 7h00

À lire également

Macron, un colosse européen aux pieds d’argile
Contrairement à 2017, où Angela Merkel dominait la scène européenne, le président réélu a maintenant l’espace pour s’affirmer comme le leader de l’Union. Mais sa position fragile en France pourrait le pousser à se concentrer davantage sur les enjeux nationaux à court terme.
Démocratie, alimentation, nucléaire, biodiversité, transports : le terrain miné du nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron
Contexte recense les nombreux dossiers qui s’imposent d’ores et déjà au président réélu le 24 avril, au risque d’entraver fortement ses marges de manœuvre au cours de son prochain quinquennat.
Planification écologique : les mystères du chamboule-tout institutionnel promis par Emmanuel Macron
Rompant avec une organisation du ministère de l’Écologie vieille de quinze ans, la promesse d’un Premier ministre de la planification écologique, épaulé par deux ministres, laisse circonspects la plupart des observateurs interrogés par Contexte. Elle concorde toutefois avec l’idée, partagée par les connaisseurs des arcanes gouvernementaux, de la nécessité d’une profonde rénovation de l’action publique pour faire enfin avancer la transition écologique.
Le programme de Marine Le Pen est-il réaliste ? Dix-neuf mesures passées au crible
La candidate du Rassemblement national a présenté un programme très ramassé, intitulé « 22 mesures pour 2022 ». Certaines mesures annoncées dans les médias ou dans des discours n’y figurent même pas. Il est complété par des livrets thématiques qui traitent de manière plus approfondie quelques thèmes (jeunesse, immigration, tourisme). Marine Le Pen estime globalement qu’elle a besoin de « deux quinquennats » pour mettre en œuvre ce qu’elle souhaite faire.
L’Avenir en commun, programme de Jean-Luc Mélenchon, est-il réaliste ?
Ce programme s’inscrit dans la continuité de celui de 2017. Il a toutefois été augmenté d’une trentaine de pages pour intégrer le travail du groupe parlementaire ou certaines inflexions stratégiques, comme sur l’Union européenne. Sur les 690 propositions du programme, Contexte a choisi d’évaluer celles qui entrent dans les thématiques couvertes par la rédaction (institutions, Europe, transports, agriculture et alimentation, numérique, environnement, énergie, e-santé).
Le programme d’Anne Hidalgo est-il réaliste ? 90 mesures passées au crible
La candidate socialiste a présenté ses « 70 propositions » le 14 janvier, en réalité elles sont bien plus nombreuses, puisque chacune se décline en mesures. Contexte a évalué la faisabilité de ces mesures dans les thématiques couvertes par la rédaction (institutions, Europe, transports, agriculture et alimentation, numérique, environnement, énergie, e-santé).

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire