« Vous vous souvenez du Grand Débat national ? C’était plus gros que la Convention citoyenne, et nous n’en avons rien fait… mais personne ne s’en est plaint. Il n’est pas exclu qu’on se dise la même chose de la Convention citoyenne dans quelques mois. »

Jointe par Contexte, une source ministérielle au fait du dossier résume le risque qui plane sur le projet de loi issu des propositions des 150 citoyens : être enterré, ou a minima vidé…