Le travail rendu, en juin 2015 , par l 'inspection générale des finances et celle des affaires sociales , porte sur 92 dispositifs d'exonérations de cotisations et de contributions sociales. Il analyse le coût pour les finances publiques, mais également la pertinence de tous les dispositifs. Les deux inspections estiment le montant de ces niches sociales à plus de 15 milliards d'euros.

Des niches "menaçant ruine"

Une note allant de 0 à 10 est attribuée à chaque niche . Plus…