Désintermédiation. Ce terme barbare est passé de mode avec la crise des Gilets jaunes et a été définitivement enterré avec celle du coronavirus, veulent croire les soutiers des organisations professionnelles. Tous les lundis matin, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, organise une conférence téléphonique qui réunit quelque 80 acteurs, tous venus des fédérations, des confédérations, des interprofessions ou des associations professionnelles, pour faire un point de situation.

Le 14 avril, le ministre invitait ainsi les représentants du secteur…