Le début de la session ordinaire marque un nouveau départ pour le Sénat. Les nouvelles procédures, adoptées au printemps, voulues par Gérard Larcher pour redonner du lustre et de l'efficacité au travail du palais du Luxembourg, sont entrées en vigueur le 1er octobre.

Les sénateurs ont parfois été surpris. Mais ils n'ont pas manifesté d'hostilité aux nouvelles procédures, et se sont souvent montrés satisfaits du mouvement imprimé par leur président.

Redonner une visibilité au travail parlementaire

Dès son retour au…