Il s’agit d’une étape intermédiaire vers la neutralité carbone du continent en 2050 (relire notre article). L’objectif, qui a été fixé via une analyse d’impact, nécessitera un règlement pour déterminer la répartition de l’effort par secteur économique.

Pour son premier discours sur l’état de l’Union face aux députés, mercredi 16 septembre, Ursula von der Leyen a fait dans la longueur. Un catalogue à la Prévert de 77 minutes. Comme prévu, elle a profité…