Les scènes de chaos de l’aéroport de Kaboul, à la mi-août 2021, ont fait basculer la campagne électorale allemande dans le concret. D’abord axé sur la question d’un hypothétique phénomène migratoire, le débat public s’est intéressé aussi à la politique étrangère et de défense, deux sujets souvent négligés en amont du renouvellement du Bundestag, tous les quatre ans.

En perte de vitesse dans les sondages, le candidat chrétien-démocrate Armin Laschet a saisi l’occasion pour livrer un plaidoyer en faveur de…