Alors que les arbitrages sur le calendrier parlementaire n’ont pas été rendus, Éric Dupond-Moretti n’hésite pas à évoquer son projet de loi au mode indicatif. « Nous serons amenés très prochainement, vous le savez, à réexaminer la législation. Le Code pénal va être transformé […], remis au goût du jour, et je m’y attelle », a-t-il déclaré le 5 février sur Franceinfo.

« En réalité, aucune architecture n’est connue à ce stade », confie un interlocuteur régulier de la Chancellerie.…