Alors que les pays voisins de la Syrie et de l’Irak sont débordés par l’afflux de réfugiés ayant fui le conflit syrien, les atrocités et massacres commis par l'organisation terroriste de « L'Etat islamique » auto-proclamé ont produit une nouvelle vague de réfugiés. Ces personnes sont là pour rester, explique Steffen Angenendt. Il appelle donc l’Europe à plus de solidarité financière mais aussi à des politiques migratoires et étrangères capables de faire face au long terme.

Quelles sont les urgences…