« La nécessaire régionalisation du pays n’est pas allée jusqu’au bout ». Ainsi débute le recueil des propositions adressées par Régions de France aux candidats à l’élection présidentielle, présenté le 8 février.

Le président de l’association, Philippe Richert (LR), ne veut pas renverser la table.

« Nous ne souhaitons pas un nouveau grand soir de la décentralisation. Nous voulons simplement poursuivre dans la même direction. [… ] Des évolutions considérables ont eu lieu ces deux, trois dernières années. »

S’inscrire dans…