Comme prévu, les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont formellement prolongé , le 22 juin, les sanctions économiques décrétées à l’encontre de la Russie jusqu’au 31 janvier 2016. Ces sanctions, pour rappel, avaient été prises en réaction au rôle déstabilisateur joué par la Russie dans l’est de l’Ukraine. Certains Etats membres auraient exprimé leurs désaccord, mais la situation étant toujours au statu quo dans l’est de l’Ukraine, c’est finalement sans débat et à l’unanimité que la décision a été…