L’arrêt Van Gend en Loos (1963) a permis d’établir que les citoyens européens bénéficiaient de droits en vertu des règles européennes – ce qui ouvrait la voie à la reconnaissance d’une hiérarchie entre le droit européen et les droits nationaux. L’arrêt Cassis de Dijon (1979) met en forme le principe de la reconnaissance mutuelle, selon lequel tout produit commercialisé dans un pays de l’UE peut être vendu dans les vingt-sept autres.

Pendant de nombreuses années, l…