Dans les salons du Chateauform’, rue Saint-Dominique, à Paris, ce 28 septembre, se déroule une chorégraphie maintes fois répétée dans ce haut lieu du lobbying français situé à deux pas de l’Assemblée nationale : un groupe de trois députés et deux collaborateurs est introduit auprès de représentants d’intérêts qui, après une courte présentation, passeront la soirée à échanger cordialement avec eux. La scène paraîtrait banale si les parlementaires courtisés lors de cet événement organisé par l’association de laboratoires Nères n’avaient…