Mis en cause par Médiapart pour harcèlement, Denis Baupin a entraîné le groupe écologiste de l’Assemblée dans sa chute. Les déchirements internes provoqués par son remplacement ont eu raison du groupe, qui disparaît jeudi 19 mai, à la suite de la décision des six députés de la tendance proche de François de Rugy de rejoindre le groupe socialiste.

Les effectifs écologistes tombent à dix, loin de la barre des quinze députés nécessaires. Les possibilités pour Cécile Duflot de trouver…