Se mettre en conformité avec un nouvel accord international en dépit d’une guerre sur son propre territoire, et sans être certain du périmètre sur lequel il sera applicable. Parmi les nombreux fronts qui mobilisent le gouvernement ukrainien, celui du Partenariat oriental n’est pas le plus urgent, mais il n’est pas délaissé pour autant. Car commencer à mettre en pratique l’accord d’association conclu avec l’UE revient, pour Kiev, à maintenir le lien crucial qui l’unit à l’organisation.

C’est aussi agir de…