Objectif exemption. En visite à Washington cette semaine , le président de la République Emmanuel Macron et le ministre des Finances Bruno Le Maire ont demandé aux autorités américaines d’exonérer les Européens du champ de l’« Inflation Reduction Act » (IRA), un stimulus budgétaire d'environ 400 milliards de dollars , et dont les Européens craignent les effets délétères sur leur propre économie (voir encadré).

L’offensive a-t-elle porté ? Rien n’a été acté, mais Joe Biden s’est montré rassurant. Tout en…