Damian Boeselager est enthousiaste.

« Nous avons une fenêtre d’opportunité, et il y a urgence », explique-t-il à Contexte.

Le jeune élu allemand (Volt) de 33 ans, eurodéputé depuis 2019, a récemment été nommé modérateur d’un groupe de députés chargés de réfléchir à l’amélioration des prérogatives du Parlement européen. Le travail, qui vient de commencer, doit aboutir à des recommandations avant la pause estivale.

En parallèle, quatre autres groupes planchent sur la réforme de la plénière, de la diplomatie parlementaire,…