Les professionnels des affaires publiques brossent un tableau unanimement laudatif. Selon eux, la discipline de travail des équipes d'Emmanuel Macron, lorsqu'il était ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique (août 2014-août 2016), était une "méthode d'ouverture" aux parties prenantes.

La loi Macron et les travaux sur la loi Macron 2 (ou "Noé"), qui n'a jamais vu le jour, ont été l'occasion pour les lobbyistes d'éprouver la collaboration avec les conseillers du ministre de l'Économie, dont certains sont depuis à…