Du début à la fin du quinquennat, la majorité parlementaire socialiste aura subi les foudres du Conseil constitutionnel. Dès le mois d’octobre 2012, la première loi Duflot est censurée pour vice de forme. Les dernières lois de la législature risquent, elles aussi, d’établir des records.

La décision portant sur la loi dite « Sapin 2 » est particulièrement sévère : 36 articles censurés, en totalité ou partiellement, sur un total de 169. À peu près tous les motifs de censure procédurale…