« En matière industrielle, Pékin écrase tout. » Cette réflexion, lâchée par un diplomate, résume bien l’état d’esprit des Européens. Alors que l’économie du continent se remet lentement de la crise financière, elle se voit confrontée aux ambitions de la Chine.

« Ce n’était pas le cas il y a cinq ans », précise notre source.

« La Chine a une politique industrielle bien identifiée, avec des objectifs précis. Elle attaque sur les petites voitures électriques, vise l’Afrique… », abonde Karl…