Dans le monde ante-2017, certains projets présidentiels étaient réputés rédigés par des cercles de réflexion.

« Le programme de François Fillon en 2017 était un copier-coller des think tanks de droite », rapportent plusieurs sources.

Président de l’institut Montaigne, le plus gros cercle de réflexion français en termes de budget, Henri de Castries était même pressenti, à l’époque, pour devenir Premier ministre du candidat de droite. À gauche, « le programme de François Hollande en 2012 est l’un des rares…