Présenté par la Commission comme l’une des réponses aux scandales du Libor et de l’Euribor - les taux interbancaires londonien et de la zone euro -, le projet de règlement encadrant l'établissement, l'utilisation et la gouvernance de ces indices de référence passera probablement entre les mains de la présidence luxembourgeoise.

La présidence Lettone prépare toutefois le terrain pour qu’un accord entre le Conseil, le Parlement européen et la Commission soit conclu rapidement lorsque Luxembourg prendra ses fonctions début juillet, insiste…