Le décret Montebourg oblige les investisseurs étrangers à obtenir une autorisation du ministre de l’Économie lorsqu’ils souhaitent prendre des participations dans une entreprise stratégique. Il s’applique actuellement à la défense, la sécurité, l’énergie, les transports, l’eau et la santé. Le gouvernement souhaite l’étendre « aux technologies clés de l’intelligence artificielle, au spatial, au stockage des données ou encore aux semi-conducteurs ».

Dans les allées de l’usine de L’Oréal de Lassigny, ce 16 février…