C'est la fin d'un cycle. L'adoubement par le Parlement européen , mercredi 22 octobre, de l'équipe de Jean-Claude Juncker, pour piloter la Commission européenne entre 2014 et 2019, met un point final à un feuilleton démarré il y a plus d'un an.

Depuis septembre 2013, époque où les premières tractations pour les élections ont commencé, le petit monde européen est focalisé en grande partie sur l'enjeu du renouvellement des institutions.

Une victoire pas seulement symbolique

Jusqu’au mois de juin, les députés sortants et ceux nouvellement élus ont ferraillé…