La Cour de justice de l’UE (CJUE) va redorer son blason auprès de syndicats, entre autres. Elle vient de rendre un jugement , le 17 novembre, qui reconnaît la compatibilité avec le droit de l'UE de dispositions impératives de protection sociale minimale avec le droit de l'UE.

Un revirement par rapport aux arrêts Laval , Vicking et Rüffert , qui lui ont valu d’être qualifiée de fossoyeuse de l’Europe sociale. Preuve, s'il en est, du difficile équilibre entre protection sociale…