Depuis son arrivée à la Commission européenne comme négociateur pour le Brexit, l’exécutif européen a mis les petits plats dans les grands pour Michel Barnier.

« C’est une sorte de super commissaire », affirme un fonctionnaire.

Depuis le début de l’année 2017, le Français s’est entouré d’une soixantaine de fonctionnaires européens – de facto son cabinet. Ils ont été regroupés dans une aile du 5e étage du Berlaymont.

Cette équipe est là pour coordonner et centraliser le travail…