« Quand Marine sera Présidente » aime-t-il dire pour commencer ses phrases. Mikael Sala y croit dur comme fer et n’emploie jamais le conditionnel.

« Quand Marine sera Présidente, son premier déplacement sera à Bruxelles pour asseoir tous les pays autour de la table et poser ses conditions pour que la France retrouve ses souverainetés territoriale, législative, budgétaire et monétaire. »

« Selon le FMI, l’euro est trop fort de 6 % pour la France et trop faible de 15 % pour l’Allemagne. Ceci…