Le BEUC regroupe 41 organisations nationales, dont l’UFC-Que Choisir et le CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) pour la France. Votre objectif est de défendre les consommateurs européens et faire valoir leurs intérêts. À Bruxelles sont surtout présents des représentants de l’industrie ou des entreprises. Quelles sont vos relations avec eux ?

Être critique, mais constructif, c’est notre ligne de conduite. Nous soutenons leurs initiatives à partir du moment où elles vont le bon sens. Aujourd’hui…