Pour que le président de la Commission européenne entre en fonction, les députés devront l'adouber à la majorité absolue, soit 376 voix. Une abstention comptant comme un non.

Pour le moment, le vote est prévu pour le 15 juillet. Mais d’ici là, outre l'accord des États, les prétendants à l’exécutif devront réunir une large coalition. Le résultat des élections du 25 mai donnant un tout petit avantage aux conservateurs de centre droit.

Selon les dernières estimations, voici les rapports de force:

  • Parti populaire…