Facilité pour la reprise et la résilience

Il s’agit du cœur de la relance. Une enveloppe de 560 milliards d’euros, dont 310 en subventions publiques. Les fonds peuvent être alloués à la cohésion, à la lutte contre le changement climatique, à la transition numérique ou encore à la compétitivité. Tout doit être dépensé d’ici à la fin 2024 au plus tard.

La distribution entre les Vingt-Sept est régie par une clé spécifique, qui dépend du PIB par…