Dans la nuit du 20 et 21 juillet, les chefs d’État et de gouvernement sont enfin parvenus à un accord sur le plan de relance européen.

  • Ratio prêts / subventions 

Le compromis mis sur la table (voir le document détaillé) par le président du Conseil un peu après minuit, le 21 juillet, fait passer les subventions de 500 à 390 milliards d’euros (toujours à dépenser sur trois ans). Les programmes qui souffrent le plus des coupes sont le Fonds…