Ce mardi 31 mars, Muriel Pénicaud est d’humeur prudente lorsqu’elle intervient dans la matinale de BFM Business. À 8 h 45, le journaliste l’interroge sur une information parue la veille sur le site des Échos : pour récompenser les salariés mobilisés durant la crise sanitaire, le gouvernement envisagerait de doubler la « prime Macron » dans les entreprises ayant conclu un accord de participation ou d’intéressement. L’ex-DRH de Danone préfère botter en touche. « Les modalités ne sont pas…