Le parti socialiste surmontera le résultat de la primaire citoyenne qui a vu la victoire de Benoît Hamon. Après des échanges violents entre les ailes droite et gauche, le temps des négociations internes pour tenir compte des nouveaux équilibres est venu. Tous ont pris acte de la victoire de l’ancien frondeur et sa légitimité à être le candidat du PS.

Une culture de la dispute et de la réconciliation

Un atterrissage en douceur qui ne surprend pas les connaisseurs…