André Chassaigne croyait avoir fait le plus dur. Le 26 février dernier, au retour des obsèques de Michel Charasse dans le Puy-de-Dôme, le président du groupe communiste à l’Assemblée nationale monte en voiture avec Emmanuel Macron. Le député confie alors au chef de l’État qu’il va revenir à la charge sur la revalorisation des retraites agricoles pour atteindre 85 % du Smic, via une proposition de loi déposée… en 2016. Au printemps 2018, le gouvernement avait bloqué la…