L’offensive anti-Ceta des députés de gauche a été tuée dans l’œuf, mercredi 5 octobre, en commission des Affaires européennes. La proposition de résolution, portée par la présidente de la commission, Danielle Auroi (Verts), qui voulait s’opposer à l’exécution provisoire de l’accord commercial UE/Canada, a été sèchement rejetée par 12 voix contre 4.

Cette résolution sans portée normative, bien que traitant uniquement de la procédure de ratification, visait en fait le fond du traité. Les…