[Cet article, publié le 5 mai, a été mis à jour le 9 mai. ]

Cap pour l’Europe du Sud cette semaine, avec quatre meetings programmés à l’agenda de Martin Schulz, candidat social-démocrate à la présidence de la Commission européenne.

Pendant qu’il faisait étape au Portugal, en Italie, à Malte et en Espagne, Jean-Claude Juncker, son rival de droite, prenait la direction opposée, avec des arrêts prévus en Slovaquie, en Autriche mais aussi dans la région allemande de la Hesse. Les deux aspirants…