« Les primaires ne doivent pas se jouer dans les coulisses ».

L’ancien Premier ministre finlandais Alexander Stubb a-t-il eu vent de quelque machination au sein du Parti Populaire européen, sa famille politique, lorsqu’il a twitté cet avertissement le 11 octobre ?

« Spitzenkandidat » - candidat à l’investiture - de son parti pour succéder au Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne, il est en lice contre l’Allemand Manfred Weber. Or ce dernier est soutenu par la chancelière Angela…