Les députés de la commission du marché intérieur (IMCO) ont finalement soutenu, le 4 juin, la proposition de la Commission alignant l'interdiction du commerce des produits dérivés du phoque avec les exigences de l'OMC, en renonçant à l'exception concernant la gestion des ressources marines (GRM) et en clarifiant celle concernant les Inuits. Ils approuvent donc l'interdiction de la chasse pour la "gestion durable des ressources marines". Et les Inuits pourront vendre des produits dérivés du phoque dans l'UE à condition…