La politique énergétique de l’Union européenne se heurte souvent aux intérêts commerciaux des entreprises, ce qui amène les Etats membres et la Commission à lutter contre cette dynamique, selon des documents internes.
Les ministres ont discuté de diplomatie dans le domaine de l’énergie, au Conseil Affaires étrangères du 22 juin, quand ils ont mis en évidence, entre autres, un dilemme entre “la logique stratégique des pays et la logique commerciale des entreprises”, selon le compte rendu de la réunion qui…