Lundi 2 mars, le Parlement et les États membres reprennent leurs discussions sur le projet de directive sur les recours collectifs. Dévoilé au printemps 2018, à la suite du scandale du Dieselgate, ce texte vise à créer dans l’ensemble de l’UE un système d’action de groupe ( « class action » ) permettant aux citoyens lésés de regrouper leurs plaintes pour attaquer ensemble une entreprise.

Pour l’industrie, l’enjeu est énorme. Des fabricants automobiles aux assurances en passant par les…