Lire notre article : La crise des réfugiés, miroir du strabisme divergent dont souffre l’UE

La sortie de crise dépend des dirigeants turcs. Un plan en trois points a été élaboré par les Européens pour le sommet qui a eu lieu le 7 mars. Il prévoit une coopération avec Ankara, un soutien à la Grèce et une remise en ordre de Schengen, l'espace de libre circulation, avec la levée des contrôles instaurés par plusieurs États.

La Turquie a accepté de…