Infographie

Petits nouveaux, lauréats et recalés : les détails de la promotion Castex

Onze secrétaires d’État sont venus s’ajouter le 26 juillet à la liste des ministres annoncée trois semaines plus tôt. Comme la majorité des ministres, plusieurs d’entre eux étaient déjà présents aux côtés d’Édouard Philippe et restent à leur place après le remaniement. On note cependant l’arrivée de deux responsables du Modem, mais aussi celle du conseiller Europe d’Emanuel Macron ainsi que le renfort des députés Olivia Grégoire et Joël Giraud. Le premier Conseil des ministres du gouvernement Castex au grand complet aura lieu mercredi 29 juillet à 10 heures.
Éditions Pouvoirs , Agro , Énergie , Numérique , Transports
Clémentine Forissier, Victor Roux-Goeken, Camille Selosse, Diane de Fortanier, Tiphaine Saliou, Hélène Chaligne, Thierry Dupont, Simon Carraud
07 juillet 2020 à 8h00 · mis à jour le 27 juillet 2020 à 0h44

À lire également

Entre Jean Castex et les élus locaux, une relation de confiance qui peine à se construire

Présenté comme proche du terrain, le Premier ministre a renoué avec une partie des collectivités territoriales. Mais la gestion de la crise sanitaire, l’omniprésence du Conseil de défense dans les décisions et une équipe sous-dimensionnée brouillent le message.

Portrait - Nicolas Revel, la nouvelle « gare de triage » de Matignon

Le directeur de cabinet du nouveau Premier ministre a la confiance d’Emmanuel Macron. Les deux hommes se sont côtoyés à l’Élysée sous François Hollande. Nicolas Revel conserve aussi de nombreux liens à gauche, après avoir secondé Bertrand Delanoë à l’hôtel de ville de Paris.