Entre la volonté de renouvellement et la recherche de stabilité, le groupe LRM de l’Assemblée nationale était tiraillé. Les députés En marche ont privilégié la continuité en votant pour les différents postes à responsabilité, mercredi 24 juillet. Dans un soupir, Christine Cloarec résume l’état d’esprit des troupes :

« On ne va pas changer de président de groupe tous les neuf mois… »

La prime au sortant a été décisive : seuls trois d’entre eux ont été remplacés : Jean-Jacques Bridey…